samedi, novembre 8

Euréka ! La réponse !

Les lecteurs les plus fidèles de ce blog se rappelleront peut-être que je me suis creusé les méninges pendant plusieurs semaines pour retrouver à quoi pouvait bien me faire penser Gabriel de Najoua Bélyzel.

Rappel des faits : Voici la chanson de Najoua Bélyzel.



Après cogitations intenses et mises en commun de plusieurs personnes "on-line and in real life", j'ai réussi à isoler des traces du Self-Control de Laura Branigan (les oh oh oh principalement), les percussions de Bette Davis Eyes de Kim Carnes, la basse d'introduction de Can't Get You Out Of My Head de Kylie Minogue, des traces aussi du générique du dessin animé Les Mondes Engloutis, pour ne parler que des plus évidentes. Les ressemblances sont manifestes. Pourtant, je ne parvenais pas à me défaire de l'idée que ce n'était pas vraiment à une de ces chansons-là que j'avais tout de suite pensé en entendant Gabriel pour la première fois. Pendant presque trois ans, la question était restée ouverte, même si je n'y avais plus repensé depuis des lustres.... jusqu'à ce soir.

Alors que je prenais un verre après être allé voir un spectacle de danse, mon oreille a été attirée par une vieille chanson des années 80 qui m'a tout de suite fait repenser à ce mystère inéclairci.



Bizarrement, la chanson ressemble objectivement plutôt moins à Gabriel que certaines des hypothèses précédemment citées. Pourtant, je suis formel. C'est bien à Femme Publique que j'avais spontanément associé la chanson de Najoua Bélyzel. Le cerveau humain est décidément plein de mystères.

Je vous laisse juge, mais personnellement, je vais me coucher avec le sentiment du devoir accompli.

3 commentaires:

davnat a dit…

En fait, ce n'est pas si étonnant que ça, puisqu'il y a une même progression d'accords à un moment (entre 1'43 et 1'51 de Gabriel, tu peux chanter le refrain de Femme Publique), non le plus mystérieux, c'est de penser qu'on a été contemporain de Noé Willer et qu'à l'époque on a probablement pris du plaisir à écouter la chanson et même, qui sait, à le regarder danser.

dragibus a dit…

à une époque seulement ??

Pierre a dit…

J'entends bien la ressemblance harmonique et rythmique entre les deux, mais ce qui m'étonne c'est que, à l'époque, j'étais persuadé que c'était la mélodie qui était identique alors qu'en fait, c'est tout le reste qui ressemble : les accords, la progression harmonique, certains sons, le tempo, etc... Ca fait réfléchir sur la manière dont la mémoire musicale est stockée dans notre cerveau

(depuis que j'ai eu deux heures de cours sur le cognitivisme, je me pose plein de questions dans ce genre-là :)