mercredi, décembre 6

Objectivité et subjectivité

Ceux d'entre vous qui me lisent depuis longtemps ne seront pas surpris que je défende ardemment le droit à la critique subjective et n'accorde aucun crédit à la notion d'objectivité. La chronique d'un disque n'est donc selon moi tenue à aucun impératif d'impartialité ou de recul et peut se baser sur les réactions les plus épidermiques. Rien à redire d'un point de vue déontologique. Néanmoins, il faut bien admettre que parfois le seul résultat de cette totale liberté est que le chroniqueur apparaît aux yeux du monde comme un parfait crétin qui se regarde écrire. Un bel exemple ici.

Ceci dit, on est tous les parfaits crétins de quelqu'un. J'ai reçu ce commentaire hier :
pff ferme ta gueule va, tu dois vraiment être mal baisé toi j'te l'dis ! C'est sans doute l'gars l'plus parfait du monde et toi la fille la plus stupide qui soi. Donc voilà sur ce trouve toi quelqu'un (enfin si c'est possible) et apprend a fermer ta gueule une bonne fois pour toute !!!!!!!
Brrrr.

8 commentaires:

Claire Chanel a dit…

Bien parlé, je ne peux qu'être d'accord.

Pierre a dit…

Ca me fait toujours plaisir qu'on soit d'accord avec moi, surtout quand cela vient de quelqu'un qui semble fricoter régulièrement avec les auteurs du site dont est tirée la chronique.

Je ne connaissais pas ton blog et, intrigué par son apparente notoriété, j'ai lu quelques billets. A te lire, le petit monde de la scène indé bruxelloise et brabançonne est un véritable panier de vipères où tout le monde déteste tout le monde.... C'est très distrayant. Continue surtout à dire du mal de Rudy Léonet.

Luc a dit…

Crétin, je ne sais pas... Mais "se regarder écrire", n'est-ce pas finalement ce que nous sommes tous en train de faire jour après jour? Outre cette passion pour la musique qui a trouvé un formidable canal d'expression, ne sommes-nous pas tous des concentrés de narcissisme?

michelsardou a dit…

Pierre, je te suspecte fortement d'attirer, d'encourager et de secrètement aimer tous ces messages d'insultes qu'on te laisse :)

coolbeans a dit…

Je suis d'accord avec toi, cette chronique était odieuse !

En revanche, sur le fond, je serais plutôt d'accord avec ce sale connard : l'album des Sparks, je le déteste !

;-)

Pierre a dit…

Luc : Tenir un blog est évidemment un exercice d'exhibitionniste narcissique mais cela ne correspond pas entièrement à ce que j'entends par "se regarder écrire". J'y vois une manière de se faire mousser aux dépens des sujets dont on cause. J'essaie personnellement de ne pas tomber dans ce piège, même si ça reste évidemment très subjectif. Le fait que je suis le plus souvent d'accord avec ce que j'écris m'empêche sans doute de porter un regard objectif sur mes billets.

michelsardou : Aimer les messages d'insultes, pas sûr (il y en a une poignée qui m'ont réellement peiné)... mais quand ils sont à ce point mal écrits et excessifs, on peut difficilement faire autre chose qu'en sourire.. et puis bon, c'est pas comme si l'avis des fans de Lee Ryan avait une quelconque importance. :)

Coolbeans : C'est ton choix... mais tu as tort. :) Si tu as l'occasion, écoute l'album précédent des Sparks (Lil' Beethoven). C'est en gros la même optique, mais en plus abouti et c'est un pur chef-d'oeuvre.

coolbeans a dit…

Je le note... :-)

Luc a dit…

... loin de moi l'idée du moindre reproche quant à l'objectivité ou non de tes billets.