jeudi, avril 19

Toutes basses dehors

Dingue, je suis en train d'écouter le nouveau volume de la série Now that's what I call music et on se croirait de retour en 2001-2002. Le sommet du genre étant la reprise techno-cheesy-dance-car-crash du Truly Madly Deeply de Savage Garden (si vous ne savez pas qui c'est, ne vous inquiétez pas, c'est essentiellement de la soupe) par Cascada, qui est tellement mauvaise qu'elle me met le sourire aux lèvres.

Jugez plutôt.



(je n'abandonne pas ma série des albums de 2006. J'attends juste que mon antivirus soit à nouveau opérationnel pour relancer mon logiciel de ripping. Viendra aussi ce week-end mon compte-rendu du concert de Lisa Gerrard à Bruxelles)

2 commentaires:

azamleag a dit…

C'est carrement inécoutable ça . A moins d'en rire effectivement

Kataplasm a dit…

Wouah la tuerie!
Ca existe encore des choses pareilles!
Dire que je loupe des instants musicaux aussi forts...
Plus maintenant!
Merci ;)


PS: Vivement ton compte-rendu du concert de Lisa Gerrard !!!