dimanche, septembre 3

Epouillage et dépouillement

Le sondage est un exercice dangereux car il y a toujours bien un aspect de la réponse reçue que l'on aurait préféré ne pas connaître. Il est d'ailleurs probable que, quel qu'ait été le résultat final, j'y aurais trouvé des raisons d'être subtilement contrarié et de vous chercher des poux sur la tête (je dirais n'importe quoi pour avoir un joli titre de billet qui en jette). Si vous aviez tous opté pour le format 'plus de liens et moins de textes', j'aurais été déçu de constater que toute la partie rédactionnelle/prise de position/billet d'humeur ne vous intéressait pas et que vous ne vouliez trouver ici qu'un accès impersonnel vers de la musique gratuite. Mon amour-propre de rédacteur en aurait pris un coup mais j'aurais au moins pu me sentir investi d'un rôle de 'passeur', d'une capacité à faire découvrir à d'autres la musique que j'aime.

Idéalement, vos votes auraient dû se répartir sur les deux options et j'aurais pu continuer à croire que mes billets, quel qu'en soit le format, rencontraient les attentes d'une partie au moins des gens qui me lisent.

En réalité, vous avez tous, dans une belle unanimité, voté pour le 'grand foutoir avec moins de liens'. J'en tire deux conclusions :
- l'écriture et le ton de ce blog plaisent, au moins au noyau dur de mes lecteurs (c'est encourageant)
- personne, ou presque, ne fait suffisamment confiance à mes goûts pour ressentir l'envie d'écouter les morceaux que j'aime (ce qui est tout de même un poil déprimant).

Pour ne parler que du mois d'août, il me semblait que des artistes comme Filthy Romance, Dangerous Muse, El Perro del Mar, Marissa Nadler ou Peter, Bjorn and John méritaient vraiment d'être découverts (au moins par ceux qui ne les connaissaient pas déjà) mais je sais à présent que mon compteur ne mentait pas et que seule une infime minorité d'entre vous prend effectivement la peine de cliquer sur les liens que je propose. Peut-être ne vous ai-je pas suffisamment mis l'eau à la bouche et pourrais-je tenter d'écrire des billets plus argumentés et construits sur ces artistes que je découvre et dont je ne connais qu'une ou deux chansons. Malheureusement, je ne suis pas sûr d'en être capable car j'ai besoin d'un minimum de familiarité avec un sujet pour oser en parler un peu longuement. Dès lors, comment puis-je espérer assouvir mes ambitions de 'passeur de hypes alternatives' et de 'Pitchfork crypto-disco' ?

Ce sondage me l'a révélé : je ne peux pas. Vous préférez lire des tartines plus ou moins ironiques sur Britney Spears, Arcade Fire, McFly ou Daft Punk (quand bien même je penserais plutôt du bien de la plupart d'entre eux) que de savoir ce que j'aime vraiment.

Pour le dire encore plus platement, la conclusion naturelle de ce sondage est : même mes lecteurs les plus fidèles sont persuadés que j'ai mauvais goût. Le constat est cruel.

EDIT : Pour répondre à un commentaire, il ne faut sans doute pas prendre ce billet tout à fait au premier degré. J'ai volontairement amplifié et noirci ce que j'ai ressenti en lisant les réponses au vague "sondage" d'avant-hier. Cela dit, le constat que mes coups de coeur n'intéressent a priori pas grand-monde me semble assez juste et il est sans doute préférable que j'en sois conscient, ne serait-ce que pour modifier la manière dont je les présente. Contrairement à ce que je pensais un peu naïvement, il ne suffit pas de donner un lien pour donner envie aux lecteurs de le cliquer. Il va donc falloir que je trouve une manière de mieux les mettre en valeur.

6 commentaires:

pradoc a dit…

T'es sérieux là ? Personne n'a écrit que tu avais mauvais goût...De toute façon, on ne peut pas aimer 100% des groupes dont tu parles, c'est bien naturel.

stoogie a dit…

Est-on obligé de suivre une ligne droite ? Pourquoi ne prendrais-tu pas des chemins de traverse lorsque bon te semble ? A toi de suivre tes envies. Si tu as des perles auxquelles tu crois dur, fais les nous découvrir ! Si tu as envie de chroniquer un concert, un album ou un groupe, fais-le aussi. L'important, c'est la passion.

Elea a dit…

Il y a peut-être des options auxquelles tu n'as pas pensé, aussi! Par exemple, moi je ne clique pas sur tes liens, parce que je déteste avoir des mp3s isolés. Mais j'ai téléchargé l'album de Peter Bjorn and John en partie parce que ta description d'Amsterdam m'avait intrigué. A chaque lecteur son mode de consommation musicale, n'est-ce pas?

michelsardou a dit…

Mais c'est le rôle d'un audioblog que de ne parler que de trucs qu'on aime, enfin je le ressens comme ça.
j'ai pris depuis longtemps le parti de ne jamais parler de groupes que je n'aimais pas.
Tu possèdes un don d'éloquence qui fait tout ton sel, j'avoue (mais ça ne concerne que moi) que les liens que tu as proposés ne m'ont jamais conquis, peut-être par manque de cohérence (à moins que ce soit par "maverickisme" assumé).
La fois où tu étais le plus convaincant était à l'occasion où laquelle tu parlais de Rachel Stevens, où tu n'étais que d'un bloc. Malheureusement, essayer de convaincre les gens s'accomode mal d'honnêteté intellectuelle (de nuance, quoi...)
Tu as le luxe de pouvoir collaborer à un MP3 blog qui compte et qui est lu et le pouvoir de débiner chez toi (aïe, je me suis mal exprimé). Beh c'est très bien comme ça.

romain a dit…

Je suis d'accord avec Stoogie : pourquoi t'emmerdes-tu à choisir un camp ? Ce qui fait qu'un blog est bon c'est aussi son relief, l'alternance entre des notes brèves (tes découvertes que tu ne veux nous faire partager) et des notes plus approfondies (tes classiques, tes humeurs, etc.).

Je ne comprends pas en fait pourquoi tu te poses cette question. Ton blog, ce n'est pas notre blog (comme tu le dis), mais bien le tien. Et c'est pour ça qu'on vient le lire.

J'ai pas envie de venir lire un blog qui aurait été adapté à la volonté de la majorité de ses lecteurs.

Concernant tes goûts en matière de musique, bien sur que non ils ne sont pas en faute.

Personnellement, il m'arrive très rarement de télécharger un mp3 proposé par un audio-blog. Je pense que c'est du au fait que je suis moi-même déjà dans une démarche de recherche. Bêtement ou non, je donne la priorité (faute de temps) à mes propres découvertes.

Mais il m'arrive parfois de cliquer et tu sais quand ?

Lorsqu'il y a du texte, mais, surtout, lorsque je lis une vraie histoire, un lien sincère entre le disque/l'artiste et le bloggueur. Une histoire personnelle.

C'est pour ça que je clique presque à chaque fois sur tes liens à la Blogothèque.

Il n'y a rien de pire qu'une chronique de disque qui se concentre uniquement sur la musique. Nous sommes dans l'ère de la télé-réalité, moi ce que je veux savoir avant tout, c'est ton lien intime avec cette musique. Ce qui me fera dire : "ah oué, moi aussi j'aimerais ressentir ça".

Dans tes "chansons du jour", il n'y a pas cela parce que, tu le dis toi-même, tu ne connais pas assez les groupes pour approfondir. En somme, vous ne vous êtes pas "intimement" rencontrés.

Je crois que c'est un peu pour cela que je me lasse vite de toutes ces petite nouvelles découvertes (que cela soit celles que je découvre chez les audio-blogs que je lis ou celles que je fais). Je n'ai aucun lien avec tous ses groupes et le plus souvent, le bloggueur qui en parle, n'en a pas non plus.

Dès lors, j'accroche pas.

Je clique pas.

C'est peut-être con, mais c'est ainsi.

shaxon a dit…

tu écrivais, pas plus tard que la semaine dernière, sur la relativité des goûts en matière de musique... en tant que "fan" de daft punk j'en sais quelque chose.
je pourrais ajouter que tu parles aussi bien de scott walker ( j'ai lu avec plaisir tes longs billets sur monsieur) que de mcfly, et des mecs dans ton genre çà ne cours pas les blogs.