vendredi, décembre 17

Vous n'avez pas d'album de l'année ?

Le mois de décembre est le mois des bilans et des classements en tous genres. Plus souvent qu'à votre tour, vous vous verrez interrogé sur votre album de l'année, et là catastrophe, vous avez tellement regardé Urgences, Six feet under et 24 que vous n'avez presque pas écouté de disques, et les rares que vous avez écoutés sont tellement communs que vous ne pouvez décemment pas les mentionner. La panique monte, que répondre qui ne nuirait pas à votre réputation de chantre du bon goût ?
Oh tu sais, j'ai passé l'âge de faire la course aux nouveautés. Finalement, je crois que ce que j'ai le plus écouté cette année, c'est Nick Drake, Coltrane et Ferré. Je crois bien que j'en ai un peu marre de cette obsession du temps présent. Je préfère laisser le temps jouer son rôle de filtre. Ca me permet d'éviter les disques médiocres et de retrouver le goût d'une musique qui apporte vraiment quelque chose, tu vois.
ou
Tu me connais. J'écoute tellement de disques, et je m'investis tellement en eux que ça me fend le coeur de devoir ainsi chaque année faire des choix. C'est un peu comme demander à une mère de choisir entre ses enfants. A chaque fois que je dis en préférer un, j'ai l'impression de faire injure au plaisir que j'ai pris à écouter les autres.
ou bien
Ca fait longtemps que je n'écoute plus d'albums. Avec Internet, le format album est complètement dépassé. Ma culture musicale cette année, ce fut plutôt les mp3 récoltés ici et là pendant que je surfais sur le Web en me laissant porter par mes envies. Je serais bien en peine de te citer un album complet qui m'ait marqué. Tiens d'ailleurs, il faudra que je te fasse écouter ces reprises de Joy Division par une fanfare Tadjike. C'est incroyable.
ou encore
J'ai jamais compris cette obsession des classements de fin d'année. La musique est une chose complexe, qui fonctionne sur plein de niveaux simultanément et croire que l'on peut placer tous les disques de l'année sur une seule ligne du moins bon au meilleur est absurde. Comment comparer l'album qui contient cette bombe sur laquelle tu as dansé comme un fou tous les vendredis soir d'été avec celui qui t'a ému aux larmes un soir de février ? Peut-on vraiment dire que ce nouvel enregistrement du Sacre du Printemps est moins bon que l'album de Coco Rosie (ou meilleur d'ailleurs) ? Et puis, est-il juste de comparer un disque qui est arrivé seul sur sa platine et n'existe qu'en lui-même, indépendamment de tout contexte, avec celui de ce groupe dont tout le monde parle et que l'on a pu voir deux fois en concert ? Evidemment non. Franchement, c'est un exercice vain, et cette année j'ai pris la résolution de ne pas m'y compromettre.


Honnêtement, ça peut fonctionner. Surtout si vous assénez ces réponses avec l'air blasé et le regard légèrement vague de celui qui répète de bonne grâce des évidences parce qu'il estime que le message qu'elles contiennent est important.

Cependant, si vous voulez être totalement à l'abri d'un fâcheux "Oui, mais quand même, c'est quoi ton album préféré ?", vous pouvez allez rapidement faire le petit test proposé ici. Il vous donnera automatiquement votre album de l'année, avec un petit résumé que vous n'aurez qu'à étudier par coeur pour le ressortir le moment venu. Ouf.

(Personnellement, je suis tombé sur l'album de James Yorkston & the Athletes, que je n'ai jamais écouté. Il va peut-être falloir que j'y jette une oreille.)

4 commentaires:

Cendre a dit…

John Fahey, Yellow Princess. Alors bon, j'ai écouté les échantillons puisque c'est mon album de l'année. Et j'ai bien aimé (j'suis pas bonne en critique ;)). Mais rien que de la guitare pendant tout un album...
Sinon Piers Faccini c'est joli.

Rom a dit…

Tout pareil : John Fahey itou. Ca me fait penser que je ne connais pas ce disque.

bruno a dit…

oui, d'accord, mais c'est quoi ton album de l'année ? :-))

Anonyme a dit…

Merci pur avoir signale notre article! On fait des betises, bien sur. C'est notre effort de faire connaitre un bilan, a la meme temps de faire une petite moquerie du concept des "meilleurs albums".


S'il faut noter, ma propre album de l'annee etait The Kleptones.


En avant!


Alan Connorps: J'ai honte de mon francais penible. Desole!