mardi, septembre 7

Autre bel exemple de prix écrasé

Je suis encore une fois passé entre les mailles du filet. J'avais acheté une compile intitulée 'Seasons in the sun' contenant entre autres 'In the Summertime' de Mungo Jerry, qui me fit à lui seul acquérir le disque (1€.. soit à peu près le prix du morceau sur Itunes, s'il y est disponible). De nouveau, le tracklisting promet de belles choses (Trini Lopez, George McRae, Ike&Tina Turner, les Beach Boys,...) et rien sur la pochette extérieure ne semble louche. Le livret contient cependant une phrase assez mystérieuse que je vous livre telle quelle "This album contains some tracks that are rerecorded. All single artist tracks are performed by the original artist. Tracks featuring groups were recorded using as many as the original group members as possible." Voilà qui me laisse perplexe. La maison de disques aurait-elle fait le tour des groupes oubliés dont seul les batteurs étaient encore vivants et leur aurait-elle proposé de réenregistrer leur plus grand succès avec des musiciens de studio ? Suis-je naïf de penser que, si ils ont les droits d'exploitation de la chanson et du groupe qui l'interprétait à l'époque, ils auraient tout intérêt à prendre l'enregistrement d'origine ? Ca me semble assez mystérieux, d'autant qu'aucune indication ne vient dire quels morceaux ont été ré-enregistrés, et encore moins la date du ré-enregistrement éventuel. Après une écoute complète du disque, difficile de savoir où se cachent les copies et qui les a effectuées. Si j'étais vraiment curieux, j'irais faire un tour sur les p2p pour tenter de retrouver les versions originales et jouer au jeu des sept erreurs, mais je ne suis pas sûr que ça en vaille la peine, d'autant que je ne suis pas mécontent de mon achat. Quatre ou cinq chansons m'étaient familières et je sais maintenant que "L'Amérique" de Joe Dassin était une reprise de Yellow River d'un certain Christie, une info qui peut toujours servir dans les soirées mondaines. A ce prix-là, on pouvait difficilement demander plus.

5 commentaires:

folkfurieuse a dit…

C'est un procédé relativement courant lorsqu'on fait des compils, des remasters ou des live. S'il s'agit de morceaux enregistrés il y a un certain temps, les bandes doivent être remasterisées. Parfois, certaines bandes sont défectueuses ou ont été tout simplement perdues. Le premier exemple qui me vient en tête est la réédition d'un album de Megadeth (!). Les fans se sont plaints du fait que les voix avaient été réenreigstrées et que ça rendait bcp moins bien. Le leader du groupe s'en est expliqué par la suite : les bandes de sa voix sur 5 ou 6 morceaux avaient été perdues. Autre exemple, Ani DiFranco a donné un concert avec un orchestre symphonique. Malheureusement, à l'écoute, le chant grésillait à mort. Elle a donc réenregistré la voix pour d'autres, en mettant beaucoup d'écho pour essayer de retrouver les conditions du concert... Il est vrai comme tu le soulignes, qu'en général, les artistes ne communiquent pas trop sur le sujet...

Pierre a dit…
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.
Pierre a dit…

Tu crois donc que, pour une édition à prix sacrifié comme celle-là, ils ont réussi à convaincre les Beach Boys ou les autres à réenregistrer leurs chansons pour proposer une meilleure qualité sonore ? Peut-être, après tout. Je pensais plutôt que c'était une possibilité d'obtenir les chansons moins chères en les recréant en studio, un peu comme Michel Delpech qui a apparemment dû tout réenregistrer après avoir rompu son contrat avec son ancienne maison de disques. Je crois que je préfère ton explication.

Pierre a dit…
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.
folkfurieuse a dit…

eh bien, à vrai dire, je ne sais pas. Il est plus que probable que la plupart de ces groupes ait refusé de venir rejouer ses morceaux et donc qu'ils aient engagés des gens pour cela... Est ce dû à des masters incomplets ou à une volonté de moins payer les artistes originaux, i don't know... je ne m'y connais pas assez dans le droit d'auteur pour savoir ce qui est le plus probable... ta solution, sans doute.