lundi, août 1

Darkness is upon us

Justin Hawkins, l'histrion spandexé de The Darkness ici en quête de reconnaissance solo sous le nom de British Whale, nous gratifie pour son premier single solo d'une reprise du cultissime This town ain't big enough for the both of us de mes faux anglais préférés de Sparks. C'est, il faut bien le dire, assez consternant, et que les frères Mael apportent leur caution à l'entreprise en apparaissant dans la vidéo n'est pas franchement à leur honneur.

1 commentaire:

Sarah a dit…

Voilà bien la première fois que je serai favorable à l'extermination des baleines! Justin est tellement trop de tout que ça en devient presque admirable (il est moche, petit, mal habillé, mal peigné, sa video n'a pas le moindre sens et il chante réellement comme une baleine agonisante) Je crois que je le méprise, je sais, c'est vain mais ça fait du bien :) Les frères Mael ont vieilli, sniff...