mardi, août 2

Tocsin pente.

Cette titre évoquant à la fois le deuil et la descente vers des profondeurs abyssales, il décrit parfaitement le vertigineux désespoir qu'a provoqué en moi la vision de 20 minutes du top 50 sur MCM cette semaine. Je tends en général à ne suivre que de très très loin le milieu de la pop en France, préférant me concentrer sur mes amis anglais. Ces 20 minutes m'ont douloureusement rappelé le bien-fondé de ce parti pris. Le classement est disponible ici.

Première constatation, il n'y a dans les 17 premiers (ceux que j'ai vus) que deux chansons dont j'aurais pu chantonner l'air (dans les deux cas, il s'agit de reprises), et deux autres dont je connaissais le nom. Pour le reste, ce sont des découvertes complètes, c'est-à-dire des morceaux dont je n'avais même jamais entendu parler. Pour quelqu'un qui se targue de suivre au plus près le petit milieu de la pop, la constatation est rude. Petit tour d'horizon.

1 CRAZY FROG AXEL F.
J'ai déjà parlé de cette chose ici-même il y a quelques semaines.

2 ILONA MITRECEY UN MONDE PARFAIT
3 ILONA MITRECEY C'EST LES VACANCES
5 PINOCCHIO T'ES PAS CAP PINOCCHIO
C'est officiel. Le marché du single en France vise donc à présent essentiellement les moins de 10 ans. A cet âge-là, ce qui importe surtout est d'avoir des paroles amusantes et faciles à retenir et des clips pleins d'animaux bizarres (voir aussi Crazy Frog, les paroles en moins). La musique est sans doute ce que l'on peut imaginer de pire dans le genre production ringarde au synthé. C'est effrayant.

4 DEZIL' SAN OU (LA RIVIERE)
11 PAUL CLESS SUAVEMENTE
12 BOOKA MUTOTO
13 MAGIC SYSTEM BOUGER BOUGER
14 AFRICANISM & YVES LAROCK ZOOKEY - LIFT YOUR LEG UP UP
La deuxième grande tendance de l'été (et ça fait vingt ans que ça dure) est la musique ensoleillée avec clips en bikini sur la plage ou, à défaut des percussions antillaises ou africaines. La chanson de Dezil est particulièrement redoutable dans le genre. Je pense que je suis définitivement et irrémédiablement hermétique aux musiques dites ensoleillées, qui heurtent mes oreilles de corbeau contrarié.

6 AKON LONELY
Enfin une chanson que je connais, et d'ailleurs un des très rares morceaux non francophones du top 15. Comme quoi, le fameux amendement Pelchat qui faisait hurler Difool à Fun Radio il y a 15 ans a bien porté ses fruits, pour le meilleur et (surtout) pour le pire.

7 RAPHAEL CARAVANE
C'est en voyant le clip que j'ai enfin trouvé à qui la voix de Raphaël me faisait penser : David Eugene Edwards bien sûr, le prêcheur de Sixteen-Horsepower. C'est sans doute pour ça que j'ai un a priori sympathique sur le personnage. Il faudra que j'écoute un jour attentivement un album.

10 EVA PLUS BELLE LA VIE
Des musiques d'un feuilleton de France 2. Et ce n'est même pas D.R.E.A.M.

15 MARILOU TU ES COMME CA (AVEC LA PARTICIPATION DE GAROU)
Tout est dit dans la parenthèse.

16 CULTURE CLUB DO YOU REALLY WANT TO HURT ME
C'est sans doute le 'truc' (faute d'un meilleur terme) le plus consternant de tout le classement. Une reprise techno de la chanson de Culture Club, vendue sur la base d'un clip mimé par un Steevy garagiste. Je ne trouve même pas les mots. C'est presque aussi pitoyable que Royal Gigolos (ce qui n'est pas peu dire).

17 GREGORY LEMARCHAL JE SUIS EN VIE
J'ai rarement entendu une chanson où la voix est à ce point mixée en retrait (en tout cas dans l'extrait présenté sur MCM il y a deux jours). Je pensais que les gagnants de la Star Academy étaient censés être des voix admirables, avec juste un peu de visage d'ange autour. Il semblerait qu'on se soit cette fois-ci passé de la voix, mais ce n'est pas grave, d'ici six mois il aura été remplacé par la nouvelle fournée. La chanson est en tout cas très mauvaise.

En conclusion, ce classement est un vrai champ de ruines, à mon plus grand désespoir. Bien que je sois toujours prompt à chanter les louanges de la scène pop anglaise, l'honnêteté m'oblige à reconnaître que le classement en Grande-Bretagne cette semaine n'est pas nettement meilleur. La première place de James Blunt m'attriste particulièrement.

5 commentaires:

dio a dit…

Je viens d'écouter la chanson de grégory de la star ac. Au premières secondes avec les arpèges de piano, je me disais "tiens ça copie un truc connu, mais quoi déjà?". Au bout de 10 secondes, j'ai compris: ils ont essayé de lui faire une chanson à la Muse. Moi je trouve ça potable. Je m'attendais à pire (mais je suis une des rares à ne pas conspuer Muse)

drou a dit…

Alors là, tu as obligation de t'expliquer sur James Blunt ! Où est le problème ? Est-ce parce qu'il est militaire de carrière ? Est-ce parce que la chanson qui est n°1 est une version remaniée (en moins bien) de celle qui est sur l'album ?
Je trouve qu'il possède un sens mélodique BIEN au-dessus de la moyenne.

Pierre a dit…

James Blunt. Que dire, que dire ?
- que la vidéo de You're Beautiful est un pompage éhonté de celle de Yellow de Coldplay ?
- que son nom même le place à l'opposé exact du "cutting edge" ?
- qu'il a une voix "tête à claques" (tu pourrais sans doute objecter qu'une voix peut difficilement être tête à claque, vu qu'une voix n'a pas de tête... même s'il s'agit comme ici d'une voix de tête. Promis, j'arrête les jeux de mots vaseux).

Non, en fait, James Blunt est un digne représentant de cette pop propre sur elle et sans saveur que je n'aime pas trop (et qui tend malheureusement à se répandre sur tous les continents (voir Il Divo par exemple).

Cela dit, les goûts et les couleurs... :)

drou a dit…

Okay, j'aime bien ta réponse, très fine (malgré le jeu de mots ;)), même si le pompage éhonté de Yellow ne me paraît pas franchement flagrant (je n'y avais pas pensé).
Je crains par contre que la comparaison avec Il Divo (que je ne connais pas... encore) ne soit un peu "harsh" comme on dit en anglais...

drou a dit…

Wah, et je viens tout juste de percuter le jeu de mots du titre ! Excellent ! (je suis lent, pardon)