mercredi, février 22

Ma mission de la semaine...

...est de comprendre pourquoi j'écris toujours Susumo Yokota et pas Susumu Yokota comme le font tous les autres (et si vous cliquez, profitez-en pour écouter les extraits).

Il n'y a pourtant guère de doutes à avoir. Sans doute est-ce l'influence d'Akebono ou de Takanohana.

1 commentaire:

david fenech a dit…

en meme temps on lit parfois le nom de Susumu Yakota. le O dans la premiere syllabe etant souvent prononce A , comme en russe.

et c'est mignon susumo, ca sonne comme un "sous sumo". ;-)